Comment bien choisir sa couette?

                                                 

Il existe de nombreux critères à prendre en compte lorsque l’on décide d’acheter une couette. Il s’agit d’un investissement pour plusieurs années, il faut y réfléchir deux fois avant de passer à l’action. Vous trouverez ci-dessous tous les critères à prendre en compte afin de choisir la couette la plus adaptée à vos besoins.


Dimensions de la couette

                                        

Le premier critère sur lequel nous devons nous pencher sont les dimensions de notre couette. Il en existe plusieurs, notamment des couettes dont les dimensions sont de 140x200 cm, 240x200 cm ou encore 260x220 cm dans vos préférées. Pour choisir la meilleure dimension, il faut mesurer la taille de votre lit ou de votre matelas. En effet, une couette doit être toujours un peu plus large que ceux-ci.
  • Si celui-ci se mesure 90x200 cm, votre couette devra avoir au minimum 140 cm de largeur.
  • Pour un lit simple de 120x200 cm, elle devra avoir mesurer 200 cm de largeur.
  • Pour un lit double de 140x200 , la couette la plus adaptée devra être de 200 cm de largeur.
  • Pour les lits « queen size » de 160x200 cm, les dimensions de votre couette doivent se situer entre 220 et 240x220 cm.
  • Pour les lits « King size » à partir de 180x200 cm, la dimension conseillée est de 240x220 cm.

Propriété thermique



Maintenant que nous connaissons la dimension de la couette à choisir, passons au deuxième critère, celui de la propriété thermique. En effet, il est important que votre couette vous tienne chaud. Nous avons le choix entre plusieurs variantes, les couettes spéciales été, spéciales hiver, les couettes tempérées ou encore les couettes 4 saisons.

Chacune offre un niveau de chaleur différent. Les couettes d’été sont très légères, elles conviennent aux personnes sensibles à la chaleur ou sont adaptés aux personnes qui dorment dans des pièces chauffées à plus de 22°C.

Les couettes d’hiver sont très chaudes, elles sont destinées aux personnes frileuses ou à celles qui dorment dans des pièces peu chauffées et qui ont besoin d’une couette beaucoup plus chaude.

On retrouve aussi les couettes tempérées, idéales pour des chambres entre 18 et 22 degrés. Elles sont aussi parfaites pour des personnes qui ont besoin d’une chaleur moyenne, ni trop petite, ni trop grande.

Les couettes 4 saisons, quant à elles, sont un ensemble de couettes que l’on peut assembler pour avoir la chaleur voulue chaque saison. C’est un ensemble d’une couette légère ainsi que d’une couette mi-saison, qui une fois assemblées font une couverture d’hiver. En les séparant, on obtient des couettes qui conviennent à chaque saison, à nous de choisir sous quelle partie on va dormir.

Le garnissage de la couette



Le troisième critère est le garnissage. Ce qui se trouve dans la couette important, car c’est le garnissage qui va faire que l’on aura plus ou moins chaud et que notre peau pourra respirer. Pour cela, plusieurs offres se présentent à nous. On peut avoir soit un garnissage naturel, soit un garnissage synthétique.

Si l’on opte pour le naturel, on a le choix entre duvet de canard, un garnissage en soie ou encore laine d’Alpaga.
La couette naturelle offre avant tout une thermorégulation et une chaleur incomparable tout en étant très légère. Il s’agit d’un produit d’exception possédant une longévité jusqu’à deux fois plus grande, en comparaison à la couette synthétique. Les couettes naturelles sont dans la plupart des cas anti-acariennes, ainsi hypoallergéniques et conviennent aux personnes les plus sensibles. Elles permettent à notre corps de respirer, on transpire moins et elles retiennent mieux l’air chaud.

Si l’on opte pour une couette synthétique, ça sera probablement pour son prix, sa facilité d’entretien et dans quelques cas pour son caractère hypoallergénique.

L’enveloppe de la couette

                                              

L’enveloppe de la couette empêche le duvet ou les fibres de s’échapper. On conseille une enveloppe dont le tissage est très serré. L’enveloppe va dépendre de vos besoins ainsi que de vos moyens.

Il existe des enveloppes en percale, en coton, en satin, en soie ou encore en bambou.

On conseille en général pour une couette, une enveloppe en percale. La percale à une finition mate, est légère et respire.

On peut utiliser du coton Pima ou encore du coton égyptien. Ce sont des cotons de haute qualité, ils sont fins et délicats. Ils absorbent très bien l’humidité et sont légers. Ils permettent de garder votre corps au frais en été et de vous réchauffer durant l’hiver.

On peut aussi opter pour le satin, qui a une finition très lisse et qui tout en restant très agréable au toucher offre un éclat lumineux à votre couette. Ou une enveloppe en bambou qui est antibactérienne, neutralise les odeurs et absorbe très bien l’humidité.

Le piquage



Le piquage est aussi très important, il s’agit de la finition de la couette. On peut piquer une couette de différentes manières, certaines plus efficaces que d’autres. Généralement, on parle de piquage en vagues, en lignes, en capitons, en carreaux ou en losanges cloisonnés. Ce dernier est souvent considéré comme le meilleur, car il permet de garder le garnissage à sa place et donc l’
empêche de se déplacer dans l’enveloppe.

Ainsi notre couette reste uniforme et confortable pendant de longues années. Un bon piquage va limiter les déperditions de chaleur. Les autres piquages font de même, mais sont considérés comme moins bons. Parmi ceux-là on retrouve le piquage en ligne qui uniformise le garnissage pour qu’il soit bien réparti. Le piquage en vague, maintiens celui-ci stable par bandes. Quant au piquage en capitons, il tient le garnissage grâce à des boutons de pression.

Le grammage

                                              

Le dernier critère est le grammage de la couette. On choisit souvent sa couette en fonction du grammage et non de son poids. Le grammage c’est la densité de la couette, selon si elle est grande ou plutôt petite elle offrira une autre quantité de chaleur. C’est en fonction de cette densité que les prix varient.

Effectivement, plus la densité est élevée, plus la couette sera chère. Une couette naturelle d’été possède un grammage d’environ 180 g/m
2,  alors que celle d’hiver compte environ 270 g/m2. Pour les couettes synthétiques, on parle de 200 g/m2 pour une couette été et de 350 g/m2 pour une couette hiver. Ce garnissage peut aller jusqu’à 500 gr/m² pour les couettes les plus denses.

Attention, plus le garnissage est dense plus la couette sera lourde. Il faut donc prendre en compte cet aspect-là pour choisir LA couette qu’il vous faut.

Récapitulons

             

Nous venons de voir les six critères les plus importants dans le choix d’une couette. Il s’agit d’abord de la dimension de la couette, prise en compte en fonction de la largeur et de la longueur de votre matelas ou votre lit.  Ensuite, on parle de la propriété thermique, à choisir en fonction de la sensibilité au froid ou au chaud ainsi qu’en fonction de la température de la chambre à coucher. De plus, on doit se poser la question du garnissage, naturel ou synthétique ainsi que sur la matière de l’enveloppe de la couette. Enfin, il nous reste à choisir le piquage et le grammage désiré.

Essayez sans plus attendre nos couettes en laine d'Alpaga !

Contactez-nous pour toute information supplémentaire, nous serons heureux de répondre à vos questions ! 

N’hésitez pas à également consulter nos collections HommeFemme et Maison & Décoration pour découvrir tous nos produits en laine d’Alpaga !