La place de la Belgique en Europe

Belgique

Il était une fois la Belgique. La Belgique, petite et mignonne Belgique, connaissait un grand malheur : ses voisins, plus bavards et imposants, l’empêchait de s’affirmer et de pleinement faire valoir son identité. Mais qui a dit que petite Belgique se laisserait grignoter par ses deux obèses voisines, la France et l’Allemagne ?

Rusée, et en plus, trilingue - après tout, qui peut se targuer de parler 3 langues ? - elle comprit que le meilleur moyen de ne pas subir le sort de son infortune serait de miser sur de délicieuses frites cuites à la graisse de bœuf et un élixir couleur or. Comment ça s’appelle déjà ? Ah oui … de la bière. Heureusement, elle put compter sur ses 11 millions de malins et sournois diables rouges pour exporter un modèle culturel à la croisée des chemins de ce continent où elle a dû faire sa place.

Hélas, cette nouvelle robe ne lui convenait toujours pas. Ses voisines, compatissantes et conscientes de ce mal-être, décidèrent de lui offrir un diadème orné de 28 étoiles (bon, finalement 27 car on a dû lui en retirer une, crise oblige). Mais quelque chose manquait encore. Quoi ?

Petite Belgique, ingénieuse, retroussa ses manches. Petite Belgique, plus aussi petite que ça finalement, fit peau neuve et cria au monde entier qu’elle avait une place en Europe, sa place.


Exit Rome, tous les chemins mènent à Bruxelles … 

Bruxelles

« Le Thalys numéro 9471 en direction de Bruxelles-Midi, départ prévu dix-sept heures cinquante-cinq, va être mis en place voie 11 ». Mmmmmm … la douce voie de Madame SNCF Gare du Nord à Paris. La voie 11 comme quai 9 ?, ce long corridor métallique rouge bordeaux comme Poudlard Express menant vers un autre monde. Il n’a jamais été aussi aisé, partout en Europe, de rejoindre le pays des Belges. En une heure et vingt-deux minutes très exactement, tous les Européens peuvent passer du coq à l’âne si je puis dire. Le fait est que la Belgique est au cœur de l’Europe, entre un Ouest très atlantique et un Est au passé communiste.

Véritable patchwork culturel, difficile toutefois de bien cerner l’identité, certes un peu galvaudée, de ce pays complexe. Regardons de plus près l’architecture. Les maisons oscillent entre l’authenticité lilloise et le cottage urbain londonien ; les immeubles empruntent leur charme années 1970 aux gros blocs d’Allemagne de l’Est. Quant aux jardins et parcs en tout genre, le doux parfum d’un Central Park effervescent jaillit et redonne aux arbustes taillés à la française une connotation particulière et donc … bel et bien belge.

Lorsque vous vous promenez d’une rue à une autre, passant devant un Délirium endiablé où des consommateurs ivres titubent sur le bord de la rue, un sentiment doit nécessairement survenir. Face à tant de mélanges de langues, de styles, de personnalités, vous vous dites qu’il est facile de rentrer dans la masse et de s’y confondre. Et vous avez raison. Car c’est ce mélange culturel où un H&M cohabite avec une maison de haute couture que cette petite voix intérieure vous invite à converser avec le touriste allemand ivre de tout à l’heure. C’est la beauté du melting-pot belge. Vous entrez dans ce pays et vous êtes accueillis à bras grands ouverts. Vous déposez votre valise et l’heure d’après, vous commencez à employer des expressions typiques. Toute l’Europe se reconnaît dans la Belgique ne serait-ce parce que toute l’Europe a partagé un bout d’histoire avec la Belgique précisément. Une France un peu gourmande en 1792 qui tente d’annexer ce territoire ; une Allemagne qui voyait cet espace de quelques 30 000 kilomètres carrés appartenir au Saint-Empire romain germanique au XVIIIème siècle ; le flamand comme lien avec les Pays-Bas ; l’Eurostar et la liaison entre Londres et Bruxelles. Alcôve rassurante, la Belgique est un refuge, que dis-je, un foyer pour tous les Européens à la recherche de leur identité perdue.

La place de l’Europe en Belgique : le syndrome de la poupée gigogne 

Europe
Un Conseil, un Parlement et une commission plus tard et hop … le tour est joué. La Belgique se drape d’un manteau bleu étoilé qui la place en un tour de magie comme le centre d’une union qui elle, a du mal à trouver sa propre place. Et ce mal être se répand comme un venin castrateur empêchant le pays des Diables Blancs ou Noirs ou Rouges, bref je ne sais plus, à véritablement s’épanouir. Tel article de presse aura pour titre « Les chefs d’État peinent à trouver un accord à Bruxelles » ou « Bruxelles au cœur des tractations européennes ». Tout se passe comme si d’une part, le pays en était réduit à sa capitale et d’autre part, comme si le pays tout en entier était devenu le quartier général d’une organisation qui se cherche encore et toujours.

Quoi de plus frustrant, vexant et humiliant que d’entendre un Européen affirmer que Bruxelles et la Belgique « bah c’est la même chose, non ? » ou alors « Ah, il y a la mer en Belgique ? Bah je savais pas » ? Abattu par les clichés, affligé par les stéréotypes, le pays des Belges sort torturé et maltraité par un monde qui ne le connaît pas ou alors, trop peu. Et c’est là tout le paradoxe : la Belgique cherche à faire sa place en Europe et l’Europe cherche à faire sa place dans le monde à travers Bruxelles, digne représentante de la Belgique. Quelle ironie du sort !

Vers l’Infini et l’Au-delà de l’Europe 

Bruges
Dans ce monde de fantasme, où l’importance de l’image prédomine sur celle de la pensée et de la réflexion, où la faute l’emporte sur toutes les bonnes actions, la réalité a la vie dure et la Belgique aussi. Et pourtant, le pays joue intensément avec son image, quitte à renvoyer une vision simplifiée de ce qu’il n’est en réalité.

Les chocolats de Bruges, les gaufres de Liège, les tire-bouchons Manneken-pis … autant de produits belges connus à travers le monde. Cette renommée, la Belgique la doit à son fabuleux pouvoir d’authenticité. Un pouvoir qu’elle a su polir et tirer à son avantage. Tout ce qui est petit est mignon, dit-on ! Et ça, petite Belgique l’a bien compris.

Et quid de toutes ces personnalités belges connues en Europe et dans le monde ? Virginie Efira, Cécile de France, Angèle, Stromae, Lara Fabian … Là encore, autant de stars qui revendiquent fièrement leur drapeau noir, jaune et rouge sur scène ou derrière les caméras.
Faire sa place dans le monde, pour mieux la faire en Europe ! Un défi osé et risqué mais qu’elle relève avec brio …


Exemple de la Belgicréation : le Diable Rouge s’habille en BellePaga 

chaussettes
En se promenant dans les galeries de la Reine, le regard du passant un peu épicurien se pose nécessairement sur toutes les boutiques au doux parfum d’antan. Soudainement, le passant épicurien s’arrête. Dans la vitrine de ce mystérieux magasin, des produits de toute sorte sont joliment entreposés : de belles étoles, de beaux ponchos, des confortables pantoufles, de douces peluches… l’empreinte de ces articles signés BellePaga dévoile le subtil mélange d’un savoir-faire typique d’Amérique latine croisé à l’esprit créateur et innovant d’une Belgique dynamique.

Fondée en 2015 par Arnaud et Guillaume, cette marque où « la qualité rencontre le confort » ne cesse de grandir tant le projet initial plaît et attire le consommateur désireux de faire un investissement vestimentaire durable.

La laine d’alpaga, aux propriétés thermorégulatrices et hypoallergéniques, tissée avec soin grâce au savoir-faire ancestral des artisans péruviens, se transforme en un vêtement aux vertus exceptionnelles. Il ne gratte pas. Il est agréable à porter. Il protège du froid. Il respire et ne garde pas les mauvaises odeurs. Un bout du monde qui s’invite dans une Belgique qui crée et qui entreprend.

pulls

Il était une fois la Belgique. La Belgique, petite et mignonne Belgique, était heureuse. Elle était parvenue à faire sa place dans une Europe qui doit elle-même faire sa place dans un monde en perpétuel mouvement. Petite Belgique, qui avait bien grandi depuis, avait fait peau neuve et criait au monde entier quel était son rôle en Europe : créer. Créer, encore et toujours.

Pour en découvrir davantage sur nos produits d'une très grande qualité, venez voir nos articles made in Belgium sur notre boutique en ligne

Nous produisons des articles de qualité parce que vous le méritez !